Comment ajouter un commentaire à une table, ou mieux, à un champ dans ma base de données, depuis mon schema.yml ?

Avec la propriété « description » :

article_id:
{type: TINYINT,
required: true,
default: '0',
description: 'référence à un article',
FK: { type: INTEGER, required: true, foreignTable: article, foreignReference: id }'
}

Dans l’erreur ci dessus : le T_SL signifie Trailing Spaces et l’erreur est provoquée par des espaces en trop après la fin de ligne.

Après avoir copié et déplacé le répertoire sous version de mon projet, un simple

git status

m’informait que TOUS les fichiers avaient été modifiés.

Pour revenir à un état stable (rien à commiter), il a fallu :

  1. Ajouter tous les fichiers au prochain commit
  2. Tout commiter, donc
  3. Utiliser le reset pour revenir à la version du serveur central, en annulant le dernier commit

La clef a été de tout commiter.

Doctrine vs Propel

Durant les formations Symfony, on me pose régulièrement la question : mais quel est le meilleur ORM, Propel ou Doctrine ?

La réponse, mon ami, est soufflée dans le vent,
La réponse est soufflée dans le vent.

J’ai donc décidé de commencer ma réponse par les liens des gens qui en parlent :

Une petite recherche Google vous aidera pas mal aussi (et vous retrouverez ceux que je viens de vous citer).

Et comme il faut toujours aller chercher l’information à la source, je vous enjoins de lire l’article (d’il y a 6 mois déjà) du blog de Symfony Project : What’s up with Propel and Doctrine ? (1.3)

Pour définir un gestionnaire d’erreurs personnalisé en PHP (il faut en avoir l’intérêt, car le système par défaut peut permettre déjà pas mal d’utilisations intéressantes), on utilise la fonction set_error_handler() dont voici la signature : mixed set_error_handler ( callback $error_handler [, int $error_types= E_ALL | E_STRICT ] )

On remarque le callback en premier argument, j’ai toujours imaginé y préciser une fonction, surtout que dans le cas de set_error_handler() la description des arguments enfonce le clou :

La fonction utilisateur doit accepter deux paramètres : le code d’erreur et une chaîne décrivant le code d’erreur.

Mais on peut aussi utiliser une méthode d’un objet (ce à quoi je n’avais jamais prêté attention).

Une méthode d’un objet instancié est passée comme étant un tableau, contenant un objet à l’index 0 et le nom de la méthode à l’index 1.

On se retrouve donc avec la possibilité de faire :


class Error{
public function errorHandle()
{
//do some stuff
}
}

$myErr = new Error('myrtilles');
set_error_handler(array($myErr, 'errorHandle'));

Vous le saviez, je parie ?

Article paru dans Programmez

Sommaire

  1. Qu’est-ce qu’XPath ?
  2. Comment l’utiliser en PHP5 ?
  3. Comment accéder aux éléments ?
    1. La syntaxe XPath appliquée à la recherche d’éléments
      1. Notation complète :
      2. Notation abrégée :
      3. Arborescence des noeuds :
      4. Désigner plusieurs noeuds à la fois :
    2. La syntaxe XPath appliquée à la recherche d’attributs
    3. La syntaxe XPath appliquée à la recherche de texte
      1. Syntaxe d’un flux RSS 2.0 dans du XML
      2. Exemple : afficher les titres de flux RSS contenant le mot PHP
  4. Sources
  5. En savoir plus

  1. Qu’est-ce qu’XPath ?


    XPath

    est un langage pour désigner une portion d’un document
    XML

    .
    Au départ, XPath a été créé pour uniformiser une syntaxe entre XSL (feuilles de style pour documents XML) et XPointer (désigneurs de documents XML à distance). Donc XPath permet d’accéder précisément à un élément d’un document XML.
    XPath est utilisé par les développeurs comme une syntaxe de tri et de recherche dans les documents XML, grâce à ses expressions régulières. En effet, couplé à un langage de programmation, par les boucles, on peut donc extraire des données précises d’un document XML. Une utilisation, par exemple pourrait être de trier des titres de nouvelles arrivant dans un flux RSS, par un mot-clef.


  2. Comment l’utiliser en PHP5 ?

    En PHP5, les fonctions DOMDocument ont été complétées par l’extension simpleXML qui ajoute une manière simple et orientée objet d’accéder à des arbres DOM, donc à tout document XML, ou XHTML.


  3. Comment accéder aux éléments ?

    Nous nous intéresserons aux noeuds de trois types :

    1. les noeuds d’éléments, c’est-à-dire les balises XML

    2. les noeuds d’attributs, qui ajoutent des informations aux balises

    3. les noeuds de texte, les données du document

    Notez que simpleXML propose déjà des méthodes pour accéder aux éléments et attributs.


    1. La syntaxe XPath appliquée à la recherche d’éléments

      Il existe deux syntaxes pour noter le chemin à travers les éléments du DOM XML : la méthode complète, qui garantit le moins d’erreurs possibles et le plus de précision, et la méthode abrégée qui est plus rapide à écrire.
      Soient des balises, et je veux désigner l’élément c:

      <a>

      <b>

      <c></c>

      <c></c>

      <c></c>

      </b>

      </a>


      1. Notation complète :

        a/child::b/child::c


      2. Notation abrégée :

        a/b/c

        A retenir : on sépare les éléments par un slash, comme les répertoires Unix.
        On sépare les mots-clés de désignation du nom de l’élément par ::


      3. Arborescence des noeuds :

        Pour accéder au noeud racine, on peut utiliser le signe /

        Pour désigner le noeud sur lequel on travaille, on utilise la notation ./

        Pour désigner le noeud parent, on utilise la notation ../


      4. Désigner plusieurs noeuds à la fois :

        Les caractères spéciaux permettent de choisir plusieurs éléments en une seule notation. On utilise l’étoile * comme caractère joker, et // pour outrepasser la désignation de l’arborescence.
        Exemples :
        Soit le XML

        <a>

        <b>

        <c></c>

        <c></c>

        <c></c>

        </b>

        </a>

        <a>

        <b>

        <c></c>

        <c></c>

        <c></c>

        </b>

        </a>

        <a>

        <b>

        <c></c>

        <c></c>

        <c></c>

        </b>

        <c></c>

        <c></c>

        </a>

        Je désigne tous les noeuds enfants de a par a/* (je récupère donc les noeuds b et c).

        Je désigne tous les c contenus dans un élément b par b//c, si je souhaite au contraire tous les éléments c
        quel que soit le noeud parent, je ferais //c
        Attention, on postule que la DTD autorise des éléments c
        qui ne seraient pas dans <b>
        On peut également combiner les choix dans les fonctions par le caractère | (pipe).


    2. La syntaxe XPath appliquée à la recherche d’attributs

      La notation longue des attributs se fait par le mot clef attribute, et la notation abrégée par le caractère @.

      <personne>

      <yeux couleur = »bleu »>

      </yeux>

      <cheveux couleur= »blond »>longs</cheveux>

      </personne>

      <personne>

      <yeux couleur = »gris »>

      </yeux>

      <cheveux couleur= »blond »>en brosse</cheveux>

      </personne>

      <personne>

      <yeux couleur = »brun »>

      </yeux>

      <cheveux couleur= »noir »>courts</cheveux>

      </personne>

      Pour désigner les attributs de couleurs d’yeux, je note :

      /child::personne/child::yeux/attribute::couleur (complète)
      /personne/yeux/@couleur (abrégée)


    3. La syntaxe XPath appliquée à la recherche de texte

      On utilise la fonction contains(chaine, motif). Depuis PHP, notre chaîne sera le titre de la nouvelle qu’on souhaite examiner. On peut examiner aussi bien les noeuds que leurs attributs, que le texte contenu dans le noeud élément.


      Syntaxe d’un flux RSS 2.0 dans du XML

      <rss version= »2.0″>

      <channel>

      <title>Titre du channel</title>

      <link>http://www.monsite.com</link&gt;

      <description>Description du channel</description>

      items…

      </channel>

      </rss>


      Exemple : afficher les titres de flux RSS contenant le mot PHP

      //On spécifie les sources RSS

      $tablo_flux[0] = ‘http://afup.org/backend.php3&rsquo;;

      $tablo_flux[1] = ‘http://www.nexen.net/index2.php?option=com_rss&feed=RSS0.91&no_html=1&rsquo;;

      $tablo_flux[2] = ‘http://news.google.fr/news?oe=utf-8&client=firefox-a&rls=org.mozilla:fr:official&tab=dn&ned=fr&topic=t&output=rss&rsquo;;

      // Nous connaissons l’arborescence de ces flux, car c’est spécifié

      for($i=0;$i < count($tablo_flux);$i++)

      {

      $racine[$i] = simplexml_load_file($tablo_flux[$i]);

      //sensible à la casse

      $recherche = ‘/rss/channel/item[contains(title, »PHP »)]/title’;

      $titres = $racine[$i]->xpath($recherche);

      // Quand il n’y a pas de résultat, $titres vaut FALSE

      if($titres)

      {

      foreach($titres as $actu)

      {

      echo ‘<a href= »‘.htmlentities((string)$actu->link).' »>’.utf8_decode($actu). »</a><br /> »;

      }

      }

      }


  4. Sources


    http://fr.wikipedia.org/wiki/XPath


    http://xmlfr.org/w3c/TR/xpath/


    http://www.w3.org/TR/xpath20/

    http://fr.selfhtml.org/xml/representation/syntaxexpath.htm

    http://jerome.developpez.com/xmlxsl/xpath/?lpage=&rpage=1


    http://www.oreilly.com/catalog/xmlnut/chapter/ch09.html


    http://www.stervinou.com/projets/rss/


  5. En savoir plus

    Article de Wikipedia sur Xpath

    http://fr.wikipedia.org/wiki/XPath

    Norme du W3C sur XPath

    http://www.w3.org/TR/xpath
    Manuel PHP sur SimpleXML

    http://fr2.php.net/manual/fr/ref.simplexml.php

    Extrait d’un ouvrage O’Reilly (XML in a Nutshell
    By Elliotte Rusty Harold & W. Scott Means

    )

    http://www.oreilly.com/catalog/xmlnut/chapter/ch09.html

    Les fonctions Xpath

    http://fr.selfhtml.org/xml/representation/fonctionsxpath.htm
    Former des flux RSS 2.0 http://ghostdogpr.developpez.com/articles/rss/

Le contexte : une application PHP/MySQL, un champ BLOB dans l’application avec Symfony. Par défaut, nous avions laissé Propel pour faire nos tests.

Le souci d’un champ BLOB est sa contenance. Lorsque je veux lister tous mes enregistrements, si un des champs est BLOB, il est difficile de l’afficher directement dans le listing. Au niveau de la modélisation, j’ai donc intérêt à prévoir que ce champ sera ramené plus tard.
Symfony-Propel me propose une technique : préciser dans le YAML que ce champ sera rapporté à la demande.
commentaires_longs: {type: blob, lazyLoad: true}

Ensuite, lors de la récupération, j’ai tout intérêt à proposer un lien vers le contenu long (en saupoudrant éventuellement d’Ajax pour fournir à l’utilisateur une prévisualisation au survol). Il serait en effet trop coûteux de rapporter ce champ, en performance et en place sur la page web.
Au moment où je souhaite obtenir le commentaire, je pourrais faire :
$criteria->clearSelectColumns();
$criteria->addSelectColumn(ObjetPeer::COMMENTAIRES_LONG);
$rs =ObjetPeer::doSelectStmt($criteria);

Attention : actuellement, la méthode est doSelectStmt() et plus doSelectRS(), ne vous faites pas avoir.
Ensuite, vous récupérez un objet de la classe PDOStatement, il faut ensuite l’exploiter avec un fetch().

Au niveau de la conception de l’application, on peut imaginer mettre ces champs longs dans des tables séparées, puisqu’il sera rare qu’on les reprenne en même temps que les autres.

Petit aide-mémoire que je complète au fur et à mesure.

Les nouvelles commandes sont bien plus agréables et bien plus logiques. Elles ont été regroupées en espaces de noms.

symfony generate:module nomprojet nommodule

symfony propel:build-all

Enfin l’information que je cherchais depuis une heure, à savoir, comment supprimer le champ created_at de mon formulaire (généré automatiquement) de création d’item :

Pour supprimer un champ, il est nécessaire de supprimer son validateur et son widget.

Une autre façon, qui n’est pas nouvelle, mais qui rejoint les difficultés de symfony : il ne faut pas mettre de else aux if isValid(), car sinon le flux de validation du formulaire ne s’effectue pas.

if($request->isMethod('post'))
{
$this->form->bind($request->getParameter('unbug'));
if($form->isValid())
{
$form->save();
$this->redirect('bugs/lister');
}
}

Et ce qu’il y a de bon à savoir avec les formulaires, c’est que les classes liées (relation 1-N) doivent avoir une méthode toString() pour pouvoir être utilisable via la génération automatique de CRUD.
En mode dev (appli_dev.php/module/action) le message s’affiche clairement.

Le résultat est toujours retourné tronqué de ses décimales.
Sub FormaterCorrectement()
rem question : Comment formater

Const EURO As Double = 6.55957
Dim mesFrancs As Double
Dim Resultat As Double

mesFrancs = InputBox("Saisissez la somme en francs")
Resultat = CDbl(Format(mesFrancs / EURO, "##.00"))
' Je convertis en Double le formatage à deux décimales du résultat
' sinon le résultat avant l'affichage est casté et la partie décimale tombe

MsgBox(Resultat, 64 , "Résultat de la conversion")

End Sub

J’ai une liste de valeur, une par ligne, et je souhaite déclarer un tableau PHP contenant ces valeurs.
Voici comment procéder (j’ai utilisé Scintilla, donc je mets les options que j’ai utilisées, mais c’est transposable à n’importe quel outil).

  1. Lancer le Rechercher/Remplacer avec CTRL + H
  2. Inscrire \n et cocher ‘Transform backslah expressions’
  3. Remplacer par ‘,’
  4. \r et laisser coché ‘Transform backslah expressions’
  5. Remplacer par chaîne vide
  6. Ajouter la quote du début, et celle de fin

Page suivante »